Une randonnée à Djebel Fkirine

Publié le par Amine Spéléo

Lors de notre dernière sortie découverte à Djebel Oueslat, nous sommes passés à côté d'un massif super intéressant pas loin de la ville d'El Fahs très bien boisé et se présentant bien pour une randonnée découverte. Il s'agit du Djebel Fkirine, une montagne de plus de 900m d'altitude entrecoupée par de profondes falaises. Le massif est situé sur le même alignement des montagnes tunisiennes les plus célèbres telles que le mont Zaghouan, Ben Saïdane, Bargou, Serdj, Ballouta etc.

 

16432_1250471336600_1073977898_30802530_8173561_n.jpg16432_1250476776736_1073977898_30802544_4468729_n.jpg


C'est par une invitation encore une fois du groupe des randonneurs Tortue animé par Mehdi Tanoubi que nous avons entrepris la découverte du massif.

Après une pause café à El Fahs, 45 minutes de route et nous voilà arrivés aux pieds de la montagne dans une superbe forêt de Pin. Nous sommes juste à côté d'un hôtel de charme très connu en Tunisie, Ksar Ezzit, pour ceux qui connaissent le lieu.

 

16432_1250495377201_1073977898_30802601_4595160_n.jpg16432_1250545418452_1073977898_30802788_4359855_n.jpg


Nous avons programmé de faire le tour du massif jusqu'au sommet, situé à 998m d'altitude, et ensuite de rentrer par une vallée de l'autre côté. Parmi les objectifs de la randonnée, une prospection spéléologique est prévue puisque d'après les données géologiques, le massif du Fkirine est identique sur le plan stratigraphique à Djebel Zaghouan, une montagne jonchée de gouffres dont certains sont les plus profonds du pays. Il est donc fort probable de trouver des cavités dans ce secteur.

 

16432_1250688502029_1073977898_30803059_1678235_n.jpg16432_1250760703834_1073977898_30803209_4491904_n.jpg16432_1250765423952_1073977898_30803242_462774_n.jpg


Pour être plus efficaces, nous nous sommes divisés en deux groupes. Un groupe de randonneurs partait avec Mehdi et un autre avec Julien dont je faisais partie.

Le début de la randonnée était assez facile avec des pentes pas très raides entre une flore variée et diversifiée. Nous avons marché la plupart du temps sur les rythmes des discussions et explications de Julien, un bon hydrogéologue et homme de terrain expérimenté.

Dès qu'on observe un trou, tout le monde s'y jette, espérant qu'il soit prometteur. Nous avons exploré de la sorte 2 ou 3 minuscules cavités, un avant goût de ce que le massif peut offrir sur le plan karstique.

 

16432_1250691542105_1073977898_30803062_1949864_n.jpg16432_1250751623607_1073977898_30803196_3201280_n.jpg


A l'approche du sommet, nous avons reçu un appel radio de Mehdi : le premier groupe vient de repérer un gouffre visiblement bien profond ! En accélérant notre rythme, nous sommes arrivés à côté du dit gouffre, presque au sommet de la montagne. Mehdi et tout le groupe était là, d'un air de fierté bien claire. L'entrée du gouffre ne fait pas 1m, bouché de blocs de pierres par les bergers, sans doute pour éviter que les bêtes ne s'y tombent !  

 

16432_1250808545030_1073977898_30803295_2443058_n.jpg16432_1250811625107_1073977898_30803302_7718788_n.jpg


Premier réflexe, jeter des pierres. Première estimation : 20 mètres. Nos lampes ne nous permettaient pas de voir le fond, il est donc assez prometteur. A l'aide d'une ficelle, Julien parvint à donner une estimation. Une vingtaine de mètres avec des possibilités de continuité. Une découverte qui ne nous laissent pas mécontents ! Nous étions tout de même assez déçus de n'avoir pas pris ne serait ce qu'une corde spéléo et un baudrier !

 

16432_1250826225472_1073977898_30803336_5336754_n.jpg16432_1250839025792_1073977898_30803374_726249_n.jpg16432_1250816985241_1073977898_30803306_3856848_n.jpg16432_1250817065243_1073977898_30803308_848806_n.jpg


Un berger du coin nous a également signalé que la montagne abrite encore des gouffres pareils et qu'il connait leur emplacement. Un d'eux est situé pas loin du premier gouffre. Il est également prometteur.

Après moult discussions, le temps devient serré pour redescendre. Nous avons suivis une magnifique vallée verdoyante jusqu'à une source en amont où nous nous sommes rassasiés en eau de source fraiche, à côté d'une mausolée abandonnée.

 

16432_1250841425852_1073977898_30803376_5371416_n.jpg


Bilan de la sortie : deuxième jour de prospection, trois gouffres découverts ! Un résultat extrêmement intéressant, et naturellement la prochaine expédition sera une exploration de ce gouffre de Fkirine.

 

A bientôt ! 

Commenter cet article

Julien 12/09/2010 20:52


Pas trop de fleurs pour moi s'il te plais :D


Julien 12/09/2010 20:52


Pas trop de fleurs pour moi s'il te plais :D